Maison et sanctuaire saint Joseph
Maison et sanctuaire saint Joseph

ÉLÉMENTS de SPIRITUALITÉ sur SAINT JOSEPH

10. Saint Joseph inscrit dans les prières eucharistiques

La Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements a émis un décret disposant que, dans les prières eucharistiques II, III et IV du missel romain, soit désormais mentionné Joseph à la suite de Marie. Cette décision place l’époux de Marie dans la prière officielle de l’Eglise prononcée à chaque messe.
L’annonce du décret

Il a été rendu public le 19 Juin dernier, mais signé le 1er jour du mois de mai, traditionnellement consacré à la Vierge Marie, par la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements. Le décret précise : «Dans l’Église catholique, les fidèles ont toujours manifesté d’une manière ininterrompue une grande dévotion envers saint Joseph, honorant solennellement et constamment la mémoire de l’Époux très chaste de la Mère de Dieu et du Patron céleste de toute l’Église, tant et si bien que, durant le très saint Concile Œcuménique Vatican II, le Bienheureux Jean XXIII prit la décision d’ajouter son nom dans le très vénérable Canon Romain. Ayant présent à l’esprit la communion des saints, qui nous accompagnent dans le cours du temps comme pèlerins en ce monde pour nous conduire au Christ et nous unir à lui, le Souverain Pontife Benoît XVI a bien voulu accueillir et approuver les vœux très pieux, formulés par écrit, en provenance de multiples lieux, une décision qui a été confirmée récemment par le Souverain Pontife François.

Ainsi, au vu de ce qui précède, cette Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements, en vertu des facultés concédées par le Souverain Pontife François, décrète très volontiers que le nom de Saint Joseph, Époux de la Vierge Marie, soit désormais ajouté aux prières eucharistiques II, III et IV de la troisième édition typique du missel romain, après le nom de la Bienheureuse Marie toujours Vierge».

Saint Joseph gardien et soutien des trésors de Dieu

Le décret officiel précise : « Placé à la tête de la famille du Seigneur, saint Joseph de Nazareth a accompli avec générosité la mission reçue de la grâce dans l’économie du salut en tenant lieu de père à Jésus. (…) il est devenu un modèle exemplaire de cette généreuse humilité que la foi chrétienne exalte au plus haut point et un témoin de ces vertus communes, humaines et simples, qui sont nécessaires pour que les hommes deviennent de vertueux et authentiques disciples du Christ. C’est en mettant en œuvre ces mêmes vertus que cet homme juste, qui prit soin de la Mère de Dieu avec amour, et se dédia avec un joyeux dévouement à l’éducation de Jésus Christ, est devenu le gardien des trésors les plus précieux de Dieu le Père, et le soutien du Corps mystique, c’est-à-dire de l’Église, lui que le peuple de Dieu n’a cessé de vénérer tout au long des siècles ».

Liturgie, action du peuple de Dieu

Du grec ergon (action, travail) et laos (le peuple), le terme laosergon a donné le mot liturgie qui désigne l’action du peuple ou, autrement dit, le culte que le peuple rend à Dieu. Ce culte des fidèles n’est possible que grâce à l’offrande parfaite que le Christ a faite de lui-même sur la croix. La liturgie chrétienne est d’abord l’action de Jésus Christ, rendue à son Père, dans l’Esprit, au nom de tous les baptisés membres de son corps. Elle est l’action du Christ pour la sanctification de tout le peuple.

Au début du christianisme, les pratiques liturgiques sont très diverses. Elles seront, dans l’Eglise latine, peu à peu unifiées par les réformes de Charlemagne, puis du pape Pie V en 1568 et 1570. Depuis, les décisions concernant la liturgie ne sont plus du ressort des évêques ou des conciles locaux, mais exclusivement du Saint Siège. Il est intéressant de souligner qu’avec ce décret, la décision romaine est née de nombreuses demandes qui lui sont parvenues, en considération d’une dévotion que les fidèles ont toujours manifestée envers saint Joseph « d’une manière ininterrompue , comme le texte du décret prend soin de le préciser. Rome rend officielle une pratique des fidèles qui a résisté à l’usure du temps.

Liturgie et culte des saints

Seul Dieu est saint. Si des hommes et des femmes sont reconnus saints ce n’est pas en raison de leurs qualités exceptionnelles, mais parce que l’on a constaté en eux une ouverture à Dieu qui en fait des reflets de la sainteté divine. Le culte des saints remonte au IIème siècle, quand les chrétiens prennent l’habitude de se réunir près des tombes des martyrs, en particulier le jour de leur naissance au ciel. Ce culte des martyrs s’étend vite aux apôtres fondateurs des premières communautés, puis aux autres saints. Ainsi, la liste des saints du Canon romain, commence par la Vierge Marie, à qui est dévolue la première place, se poursuit avec les saints apôtres et les martyrs de Rome. En 1962, le bon pape Jean XXIII, souhaitant confier la réussite du Concile Vatican II à saint Joseph, introduit celui-ci dans la prière du Canon romain, après la Vierge Marie et avant la mention des apôtres. C’est en sa qualité d’époux de Marie qu’il est mentionné : « Dans la communion de toute l’Eglise, nous voulons nommer en premier lieu la bienheureuse Marie toujours Vierge, Mère de notre Dieu et Seigneur Jésus Christ, saint Joseph, son époux, les saints Apôtres et Martyrs, Pierre, Paul, André […] et tous les saints »

Prières d’action de grâce

La réforme liturgique de 1965 redonne sa place à la prière eucharistique, prière d’action de grâce et de consécration comme centre et sommet de toute la célébration. Au Canon romain, on y ajoute 3 autres prières eucharistiques issues de traditions très anciennes dans le but de centrer l’attention des fidèles sur l’action de grâce. Désormais au nombre de quatre, la première reprend celle du Canon romain dont la partie centrale remonte à saint Ambroise vers 380, la deuxième remonte à saint Hyppolite vers 215, la troisième est rédigée en 1967 et la quatrième s’inspire de la liturgie orientale. Le nouveau décret introduit saint Joseph dans les 3 dernières prières. Désormais le prêtre célébrant lit dans les prières eucharistiques II : "Avec la Vierge Marie, la bienheureuse Mère de Dieu, avec saint Joseph son époux ", dans la prière eucharistique III : "Auprès de la Vierge Marie, la bienheureuse Mère de Dieu, avec saint Joseph son époux " et dans la prière eucharistique IV : "Auprès de la Vierge Marie, la bienheureuse Mère de Dieu, auprès de saint Joseph, son époux ".

Joseph associé au mystère du salut

Saint Joseph est vénéré chaque 19 mars comme le protecteur de l’Eglise universelle et chaque 1er mai comme le modèle des travailleurs. Il est désormais nommé à presque (1) toutes les messes du dimanche ou de semaine en sa qualité d’époux de Marie. En protégeant la mère et l’enfant, Joseph a permis au projet de Dieu de se réaliser en Jésus Christ. Le peuple des fidèles, par la bouche du célébrant, le reconnaît désormais intimement associé au mystère du salut que nous célébrons en chaque eucharistie.

Francis Weiss

(1) D’autres prières eucharistiques (pour la réconciliation, pour des assemblées d’enfants et pour des circonstances particulières) existent mais n’obligent pas à mentionner saint Joseph. Leur usage est moins fréquent.

Actualités :

La Fraternité Saint-Joseph  vient de publier un livre de spiritualité et de prières à Saint Joseph  (200 pages petit format à 8 €).   Vous y trouverez la place qu'a eue Saint Joseph dans la vie de l'Eglise officielle ou  populaire, des prières anciennes et des prières pour le monde et l'Eglise d'aujourd'hui.                Vous pouvez le commander par courrier à Fraternité Saint Joseph     4 Montée de la Butte 26400 ALLEX.

CONTACTS :

Maison Saint-Joseph

Responsable de la Communauté
Père Etienne Lefèvre  : allexcssp@aol.com
Maison Saint-Joseph, BP 1 
4, Montée de la Butte - 26400 ALLEX

Tél. 04 75 62 62 02

 

 

Accueil Saint-Joseph d'Allex

Responsable :  M. Arnaud Verda 
BP 1 - 4, Montée de la Butte - 26400 ALLEX
tel : 04 75 62 72 00 
Courriel : accueil-allex@spiritains.org
site : www.accueil-allex.org

 

 

Le Sanctuaire Saint

Joseph
BP 1 - 4, Montée de la Butte -

26400 ALLEX
Tel : 04 75 62 79 41

Site : www.stjoseph-allex.org 
Courriel : P. Jean Savoie
jbsavoie@free.fr

 

Revue Saint-Joseph

d'Allex
Directeur : P. Francis WEISS 
Abonnements : 15 €

pour 6 numéros par an

Ordre  : Œuvre Saint-Joseph d'Allex
Secrétariat de la Revue Saint-Joseph
 BP 1 - 4, Montée Butte - 26400 ALLEX
 Tél. 04 75 62 79 44 - 

Mail: stjosallex@spiritains.org 

CONTACTS :

Maison Saint-Joseph

Responsable de la Communauté
Père Etienne Lefèvre  : allexcssp@aol.com
Maison Saint-Joseph, BP 1 
4, Montée de la Butte - 26400 ALLEX

Tél. 04 75 62 62 02

 

 

Accueil Saint-Joseph d'Allex

Responsable :  M. Arnaud Verda 
BP 1 - 4, Montée de la Butte - 26400 ALLEX
tel : 04 75 62 72 00 
Courriel : accueil-allex@spiritains.org
site : www.accueil-allex.org

 

 

Le Sanctuaire Saint

Joseph
BP 1 - 4, Montée de la Butte -

26400 ALLEX
Tel : 04 75 62 79 41

Site : www.stjoseph-allex.org 
Courriel : P. Jean Savoie
jbsavoie@free.fr

 

Revue Saint-Joseph

d'Allex
Directeur : P. Francis WEISS 
Abonnements : 15 €

pour 6 numéros par an

Ordre  : Œuvre Saint-Joseph d'Allex
Secrétariat de la Revue Saint-Joseph
 BP 1 - 4, Montée Butte - 26400 ALLEX
 Tél. 04 75 62 79 44 - 

Mail: stjosallex@spiritains.org