Acerca de

DSC03666.JPG

« Vivre la vocation de protecteurs de l’œuvre de Dieu est une part essentielle d’une existence vertueuse. Cela n’est pas quelque chose d’optionnel ni un aspect secondaire dans l’expérience chrétienne ». Laudato si’ §217

Une démarche de cohérence

Eglise Verte, de quoi parle-t-on ?

Eglise Verte est un label attribué par l’association œcuménique nationale « Eglise Verte » (www.egliseverte.org), attestant la mise en œuvre de certaines pratiques inspirées de l'encyclique du pape François "Laudato si'" sur la sauvegarde de la maison commune. Comme tout label, Eglise Verte s'inscrit dans une démarche d’amélioration continue.

Ce label est proposé à « toutes les communautés chrétiennes qui veulent s’engager pour le soin de la création ». Au-delà d’un outil de communication, il s’agit d’abord d’une méthodologie ayant pour but d’aider à progresser en se posant les bonnes questions. Le questionnaire (« éco-diagnostic ») proposé s’intéresse à toutes les dimensions du soin de la Création, à savoir :

  • la vie spirituelle (célébrations, catéchèse, conférences, évènements, prière…)

  • les bâtiments (isolation, équipements, énergies, eau…)

  • le terrain (aménagements, compost, implication de la communauté et des voisins… )

  • les engagements locaux/globaux (liens avec des associations, dimension sociale, solidarité)

  • les modes de vie (transports, numérique, finances).

Initialement plutôt destiné aux communautés paroissiales, le questionnaire a été repensé et une nouvelle version plus adaptée aux communautés religieuses (et aussi plus exigeante !) est actuellement en phase de test, ainsi qu'une version adressée aux familles et aux groupes de jeunes.

Réflexion communautaire

La mise en route du label à la maison St Joseph d'Allex

À la communauté spiritaine d’Allex, la mise en route concrète de la démarche s’est faite lors du premier confinement de 2020. La mise en lumière de ce qui se faisait déjà ainsi que les projets lancés à cette occasion nous ont permis d’atteindre rapidement le niveau « cep de vigne », qui atteste d’une démarche déjà bien engagée. Mais on ne peut en rester là ! Car comme le dit le pape François, c’est le processus qui est important (« le temps est supérieur à l’espace »).

En ce moment, au sein du comité de pilotage (P. Gaby Vuittenez, F. Mathieu Boulanger et Arnaud Verda, spiritain associé), nous venons de terminer la révision de l’éco-diagnostic, ce qui nous a valu d'obtenir le niveau "figuier". Néanmoins, ce n'est pas un aboutissement, mais au contraire, la poursuite d'un chemin de longue haleine. Nous aurons beaucoup de questions à soumettre au débat lors de la prochaine réunion de communauté...

Voici un aperçu de ce que nous faisons, et des projets en cours :

  • Compost collectif : en lien avec l’association « compost et territoire », des bacs à compost ont été installés à l’entrée de la propriété. Un membre de la communauté  est particulièrement chargé du suivi et a reçu une formation pour cela. Les voisins y participent.

  • Alimentation : un effort a été fait dans l’approvisionnement en produits locaux (dont du bio), et dans la réduction de la consommation de viande : le midi, nous avons 2 repas végétariens par semaine, et quasi-systématiquement le soir. Cela nous permet aussi d’acheter de la viande locale et de meilleure qualité.

  • Tri sélectif : nous nous efforçons de trier le plus possible à la source, avec différents bacs sur les dessertes de vaisselle, et des bacs de couleur dans les principales salles pour les groupes accueillis.

  • Campus Laudato si : parcours de 4 journées de formation sur les 4 dimensions de l’écologie intégrale (relation aux autres, à soi, au Créateur, à la Création). C’est une initiative du diocèse à laquelle nous sommes étroitement associés.

  • Panneaux photovoltaïques : pensé suite à l’installation du musée dont la climatisation est très énergivore, le projet de panneaux solaires en est encore au stade des autorisations administratives.

  • Jardins partagés : nous commençons cette année avec un petit groupe de jardiniers amateurs

  • Apiculture : le cousin du P. Pierre Juveneton a installé 3 ruches dans notre parc à l’automne dernier. On espère une première récolte cet été !

  • Participation aux activités de l’équipe locale du CCFD dont deux membres de la communauté font partie : colloque sur la justice climatique, éco-balade oecuménique en forêt de Saoû…

  • Dans le Sanctuaire : exposition « Laudato si » sur des photos de Yann Artus-Bertrand, composition de Carême et chemin de croix sur le thème de la conversion écologique…

  • Chantier d’isolation thermique des conduits de chauffage (gratuit grâce aux aides de l’Etat)

  • Gestion des voitures : c’est un projet que nous souhaitons lancer, pour optimiser notre utilisation des véhicules, et pouvoir réduire notre flotte par la même occasion…

Compost collectif
Bacs de tri
Fabien Revol au campus laudato si.jpg